Chapel

Chapel La Chapelle Ste Agnès a été construite en 1993 par Henrietta Antony, antiquaire de Montréal. L’intention de madame Antony était d’ériger une structure éternelle d’une grande beauté qui élèverait l’âme et apporterait la paix aux passants. La chapelle, de style roman, est en pierres des champs. Elle abrite de nombreux objets d’art religieux que madame Antony a rassemblés durant une période de plus de 45 ans. Née dans ce qui est désormais la République tchèque, madame Antony a consacré la chapelle à Sainte Agnès, une sainte de Bohême ayant vécu au 13e siècle.

ceremony Sainte Agnès était une princesse, fiancée à l’âge de 8 ans au futur empereur du Saint-Empire roman. À ce titre, elle reçut la meilleure éducation qu’il ait été possible de recevoir au Moyen-âge. À sa majorité, elle décida de renoncer à une vie de gloire et de prospérité et de consacrer sa vie aux orphelins, aux malades et aux personnes âgées. Elle fonda le monastère des sœurs pauvres à Prague et en devint la première abbesse. Sainte Agnès fonda également un ordre hospitalier, la confrérie des Croisiers de l’étoile rouge.

Door Les murs de la Chapelle Ste Agnès ont été érigés par Michel Dodier, compagnon et maître maçon français. M. Dodier est un maçon de la 11e génération. La charpente est l’œuvre de Thierry Pautard, compagnon et maître charpentier. La magnifique couverture en ardoise a été assemblée par Marc Guillemjouan, maître ardoisier qui a utilisé des outils d’époque précis pour façonner les rangées d’ardoises disposées en écailles de poisson. floor mosaicLes pavés menant à la chapelle ont été déterrés dans le Vieux-Montréal par une entreprise d'excavation et remontent à la fondation de la ville au 17e siècle.

Il fut un temps où les portes principales de la chapelle, fabriquées en chêne massif pendant le règne de Louis IV, donnaient accès au cellier des Hospices de Beaune, à Beaune, en Bourgogne. Leur cadre, quant à lui, remonte à la fin de la période gothique. Les trois vitraux sont allemands et datent du 17e siècle. Pour les protéger durant la saison de la chasse, du verre à l’épreuve des balles a été installé.

À l’intérieur de la chapelle, l’enchantement se poursuit. Chaque objet, statues et accessoires religieux, a sa propre histoire et provient d’Europe, du Québec et même des Philippines, comme c'est le cas du « Petit Jésus de Prague ». Les colonnes de marbre délimitant le columbarium ont quant à elles survécu au bombardement d'une vieille abbaye dominicaine italienne. La mosaïque en marbre du plancher a été créée par Emilio Mongiat de Montréal.

ceremony     ceremony